Afficher les filtres

11 résultats affichés

Casque vélo fille : bien choisir pour la sécurité de votre enfant

La petite demoiselle grandit. Sa passion du velo aussi. Qui dit vélo, dit forcément casque. Inculquer l’habitude de cet accessoire à votre fille, exige du tact. Ceci dit, bien choisir le casque vélo fille facilite tout. Par ailleurs, l’usage de cette protection est vital et obligatoire. Voici toutes les informations dont vous avez besoin pour un choix bénéfique.

Casque vélo fille : comment le choisir ?

Choisir le casque idéal pour votre fille, répond à des exigences. Vous avez besoin de :

·         Connaître le tour de tête de votre fille ;

·         Déterminer la pratique ;

·         Connaître les normes ;

·         Impliquer l’enfant ;

·         Maîtriser certains principes.

C’est une foule d’éléments que vous devez considérer. Voici quelques précisions.

Relever le tour de tête de votre enfant

C’est la première des choses à faire. La tête est une partie sensible et vitale du corps humain. Aller à vélo rime avec risque de chute. Protéger la tête devient une urgence. Pour sécuriser votre enfant, le casque doit être à sa taille.

Le casque vélo fille doit être comme un moule parfait. Il ne doit donc pas serrez la tête de l’enfant. Il ne doit pas flotter. Faire des essayages sur place est le meilleur moyen de faire juste. Si votre fille n’est pas disponible, relevez son tour de tête.

Prenez un mètre ruban fonctionnel. Vous avez besoin d’être précis. Positionnez le mètre ruban à une des tempes de votre fille. Plus précisément au-dessus de la tempe. Faites passer le ruban au-dessus de la ligne des sourcils. Entourez le crâne du ruban pour rejoindre le bout placé à la première tempe. Relevez la mesure.

Lors du choix, soyez regardant sur la molette arrière. Elle ajuste le casque à la circonférence du crâne. Cela en fait un casque évolutif.

Déterminer le type précis de pratique vélo

Le casque vélo fille existe en plusieurs modèles. Ces modèles tiennent compte des différentes pratiques de vélo. Votre fille apprécie peut-être les longues balades à bicyclette. Dans ce cas, son casque doit posséder un bon système d’aération. L’évacuation de la transpiration doit être optimale.

Le VTT et le BMX se pratiquent sur des sentiers malaisés. Les probabilités de chutes sont élevées. Votre fille a besoin d’un casque avec une grande surface protégée.

Les sentiers irréguliers produisent des vibrations. C’est pour cela que le casque est pourvu de sangles absorbantes. L’attache atténue les secousses.

Vérifier que le casque se conforme aux normes en vigueur

C’est pour protéger votre enfant que vous lui offrez un casque. C’est aussi pour sa sécurité que le port du casque est une obligation. Acquérir un casque de piètre valeur équivaut à rouler sans protection.

Assurez-vous donc que vous achetez un accessoire homologué. Vous n’avez qu’à vérifier l’étiquette. Recherchez la norme CE. La norme EN 1078 concerne les casques pour adulte. Pour votre fille, vous devez lire EN 1080. C’est la norme dédiée aux enfants.

S’assurer du confort du casque vélo fille

Acheter un casque adapté à la pratique est le premier gage de confort. Un casque confortable pour votre fille possède :

·         Un poids léger ;

·         Un bon réglage ;

·         Une bonne aération ;

·         Un amortisseur de choc.

L’amortisseur de choc est de la mousse ou du gel. Les mousses amovibles sont préférables. Elles facilitent l’entretien. Une bonne visière renforce la protection. Notamment au visage. Veillez également à la mentonnière. Elle s’oublie souvent, et pourtant, elle est importante. Lors des chutes en avant, le menton et les mâchoires sont exposés. Une mentonnière évite les dégâts.

Associer votre fille au choix de son casque

Ça n’a l’air de rien, mais cela vous facilitera la vie. Apprendre à un enfant le port du casque est pénible. Une des astuces consiste à lui dire que ses héros préférés en portent.

Pour le choix du casque vélo fille, impliquez votre demoiselle. Elle aura plus de plaisir à utiliser ce qu’elle a choisi. Sélectionnez des casques sécurisés et confortables. Demandez à votre fille de faire son choix au sein de cette sélection.

Votre fille tiendra compte de ses critères à elle. Elle choisira par exemple le casque vélo à motif princesse Disney pour fille. Cet accessoire reflète son univers. Le casque à vélo avec imprimé de fleur pour fille lui convient aussi.

Les ensembles d’équipements de vélo 7 pièces pour filles sont un bon choix. Ces ensembles offrent une protection complète :

·         1 casque ;

·         2 genouillères ;

·         2 coudières ;

·         2 protège-poignets.

En somme, les parties les plus sensibles bénéficient de protection. Les enfants aiment imiter les motards. Votre fille sera flattée d’avoir une telle image.

Conseils importants à propos de l’usage du casque

Apprenez à votre fille à ranger son casque après usage. Mettez l’accessoire dans un endroit qui lui est accessible. Facilitez-lui la prise pour éviter les chutes du casque.

Dès que se produit un choc, le casque vélo fille est hors d’usage. Même sans signes apparents de dégât. C’est pour cette raison que vous devez éviter les chutes du casque. Quand tout se passe bien, un casque est hors d’usage au bout de 5 ans. Renouvelez-le quand c’est le moment.

Si l’amortisseur de choc (mousse de renfort) est amovible, lavez-le souvent. Vous éviterez à votre princesse des irritations de peau. Certaines personnes repeignent le casque de leur enfant. C’est une mauvaise idée.

Les casques pour vélo reçoivent une peinture spécifique. En cas de choc crânien, une radiographie est possible à travers le casque. Une peinture inappropriée l’entrave.

Poser un casque sur la tête, ne protège pas. Apprenez à votre enfant à toujours mettre les sangles. Certains enfants portent des lunettes. Dans ce cas, l’enfant doit les porter par-dessus les sangles.

Souvenez-vous que vous êtes un exemple pour votre enfant. Oubliez votre casque et elle vous imitera. Prenez-le systématiquement et elle prendra le bon pli.

Pourquoi le port du casque est-il une obligation pour les enfants ?

Les chutes et autres accidents sont inhérents à la pratique du vélo. Dès que vous enfourchez votre bicyclette, vous devez redoubler de prudence. Tout comme le respect des feux tricolores, le port du casque est une règle majeure de la circulation.

Quel que soit l’âge du cycliste, le casque est une précaution non-négociable. Les enfants ont un corps en pleine croissance. Leur potentiel vital est encore fragile. Les os de la tête sont délicats chez l’adulte, à fortiori chez l’enfant. C’est pour cela que cette partie du corps a une protection spéciale : le casque.

Les enfants de moins de 12 ans doivent se protéger avec un casque. La réglementation routière en France l’exige. Le casque vélo fille s’impose à votre demoiselle. Qu’elle soit elle-même au guidon ou que vous la remorquiez.

Attention. Les forces de l’ordre considèrent que vous portez un casque, seulement si vous l’attachez. Veillez donc à ce que votre fille en tienne compte. 135 €, c’est le prix à payer en cas de non-respect des dispositions de la loi.

Si votre fille se met aux commandes de son vélo sans protection, c’est vous qui payez l’amende. Si l’enfant se fait remorquer sans port de casque, l’adulte qui le transporte répond de la peine encourue.

C’est un plaisir pour tout parent de voir sa petite fille rouler avec assurance. Un sentiment de fierté vous envahit. C’est encore meilleur quand l’enfant sait s’équiper de son casque vélo fille. Veillez-y.